• Mélusine

Sabbat d'Imbolc

Mis à jour : févr. 8



Le sabbat d'Imbolc, qui marque le début du printemps ésotérique, est un sabbat de purification. Sa magie opère à travers le pouvoir régénérateur du soleil qui réapparait pour nous réchauffer et nous inonder de ses rayons après les mois d'enfermement qui accompagnent l'hiver. C'est aussi la fête de la lumière et de la fertilité, autrefois soulignée en Europe par de grands feux. Les flammes représentant notre illumination et notre inspiration personnelle, tout autant que la lumière et la chaleur.


On donne aussi à Imbolc le nom de fête Oiemealg, Chandeleur, fête des flocons de neige ou perce neige, jour de Birgird, fête de Pan, fête des flambeaux, fête des marmottes, fête de la lumière croissante et bien d'autres.

Imbolc signifie « In Milk » et marque la période de la naissance des veaux et la traite des vaches. Le lait, symbole de la fin de la longue période hivernale, est souvent versé lors de la première traite directement sur la terre pour encourager la vie nouvelle à éclore.


Pour les sorcières et les sorciers Wiccans, cette fête est dédiée à la Déesse ( mais également aux femmes et aux prêtresses ) qui se remet petit à petit de la naissance du Dieu à Yule. Les heures de lumière croissantes la réveillent. Le Dieu est un jeune garçon vigoureux et sa force se fait sentir au cours des jours qui s'allongent. La chaleur fertilise la terre (la Déesse), ce qui fait germer et sortir les semences. C'est ainsi que se manifeste les premiers frémissements du printemps.


Aves les Chrétiens, Imbolc est devenu la Chandeleur. Cette fête marque la fin du règne de la destruction et annoncent les premiers signes du printemps. Comme dans la Wicca, elle célèbre également le réveil de la terre et le pouvoir du soleil de faire germer les graines. L'hiver est au plus froid mais en même temps les perce-neige apparaissent et les agneaux naissent.

La chandeleur correspond au jour où les romains renouvelaient le feu des Vestales. C'est la célébration de la lumière, qui ne fait qu'augmenter depuis le solstice d'hiver.

La tradition des crêpes vient du pape Gelase qui, au 12ème siècle, eut le premier l'idée d'offrir ces grandes galettes aux pèlerins fatigués, nouvellement arrivés à Rome, pour fêter Jésus. Cette fête était l'occasion de processions dans les églises avec des cierges allumés, et de la vient, le nom Chandeleur (Candela en Italien).


Dans les covens, c'est un jour traditionnellement choisi pour les initiations conventuelles. On peut donc célébrer ou renouveler à ce moment les rituels de consécration et ceux de dédication.

C'est un jour de célébration, l'un des plus importants de l'année pour les sorcières et les sorciers. Les rites célébrés permettent de nettoyer les scories du passé. C'est un moment de purification et d'exorcisation. Toutes les énergies peuvent être renouvelées.

Les sortilèges qui correspondent à ce sabbat sont ceux ayant un lien avec la rupture avec le passé et la réussite professionnelle.


C'est le moment de prendre un nouveau départ, d'élaborer des actions à venir et d'opérer des changements très importants pour sa vie. En somme, mettre sa vie en ordre en oubliant le passé. Imbolc c'est l'espoir et le renouveau ..... Si vous avez besoin d'un petit coup de pouce pour remettre de l'ordre dans votre vie, je suis à votre disposition.


Vous pouvez parcourir mes articles librement ou me contacter au 06 81 53 73 31 pour une étude gratuite et personnalisée. 

Découvrez également les autres pages de mon site internet sorcière.online


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout