• Mélusine

Sabbat de Mabon, 21 septembre

Mis à jour : 16 sept. 2020




Le Sabbat de Mabon est appelé aussi Feast of Avalon ou Alban Elved. Dans le monde druidique, la fête de Mabon a lieu à l'équinoxe d'automne. A cette date précise, la durée du jour et de la nuit sont égaux. Mabon est le temps des remerciements pour les bienfaits de la Déesse Mère, elle nous a accordé ce que nous avons demandé lors de Beltane et Litha. Avec Mabon, les récoltes s'achèvent...


Dans la mythologie grecque, c'est ce jour-là qu'Hadès tomba amoureux de Perséphone lorsqu'elle cueillait des fleurs et la kidnappa pour en faire sa reine. Sa mère, Déméter, déesse des récoltes, désespérée par la disparition de sa fille fit pourrir toute la flore. Déméter déclara que ce deuil durerait tant que sa fille ne lui serait pas rendu.


Mabon, de son nom complet, Mabon ap Modron signifie " le Grand Fils de la Grande Mère ". Il est le Dieu gallois de l'agriculture, de la fertilité masculine, de la jeunesse et de la mort. On associe volontiers Mabon aux déités du vin comme Dyonisos ou Bacchus. Pour les païens, Mabon marque la deuxième récolte, la première étant Lughnasadh. Comme à Ostara, les jours et les nuits sont de même longueur. Le Dieu Mabon s'affaiblit et se prépare à quitter son corps pour entrer dans le monde de l'invisible.


Pour les sorcières, cette fête honore les temps anciens, les personnes âgées et l'approche de l'hiver. C'est le temps des remerciements pour les bienfaits de la nature et l'objectif premier des rituels est la protection. L'activité traditionnelle consiste à se promener dans les lieux sauvages et les forêts pour récolter les gousses et les plantes séchées. Une partie de la récolte peut servir à décorer sa demeure et le reste, à un travail magique ultérieur. Les aliments de Mabon sont les fruits des cueillettes de la seconde récolte, ainsi que les céréales, surtout le maïs, les fruits et les légumes prédominants.

Le pain de maïs est un met traditionnel, tout comme les légumineuses et la courge cuite. Il est préférable de partager ses récoltes et les mets avec sa famille ou ses amis.


Les sorcières profitent de Mabon pour pratiquer des sorts. Outre le rituel de protection, elles s'adonnent aux sorts de richesse, de prospérité, de confiance en soi ou d'équilibre des énergies d'un lieu. Pour tout le monde, il est l'heure de fleurir les tombes, honorer les ancêtres, faire du pain, du vin, de la bière et de rassembler des vêtements pour les bonnes oeuvres.


De cette fête se dégage une certaine mélancolie, c'est l'acceptation de la vieillesse et de de la mort. C'est une époque de réflexion, d'introspection et de sagesse. Il est temps de neutraliser les mauvaises intentions et de solder ses dettes !


Vous pouvez parcourir mes articles librement ou me contacter au 06 81 53 73 31 pour une étude gratuite et personnalisée. 

Découvrez également les autres pages de mon site internet sorcière.online

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout